Haiti

SITUATION DES ENFANTS EN HAITI (2)

SITUATION DES ENFANTS EN HAITI (2)

SANTÉ MATERNELLE ET SURVIE DE L’ENFANT 61% des enfants de moins de 5 ans et 50% des femmes enceintes souffrent d’anémie. Seulement 26% des femmes enceintes ont accès à du personnel qualifié à l’accouchement. Le taux de mortalité pour les nourrissons 0-12 mois est de 57 pour 1.000 naissances vivantes. Le taux de mortalité pour les enfants de moins de 5 ans est de 78 pour 1.000 naissances vivantes. Le taux de mortalité maternelle est passé de 523 décès à 670 pour 100.000 naissances vivantes entre 2000 et 2005.

VIH / SIDA Haïti, le taux de prévalence du VIH demeure le plus élevé dans la Caraïbes, bien que les niveaux d’incidence soient en léger recul. 2,2%, le taux de prévalence des adultes (2,3% des femmes sont séropositives au VIH). 6800 enfants et 58.000 femmes sont estimés être séropositives. Seulement 14% des enfants séropositifs ont accès au traitement antirétroviral. 18% des enfants haïtiens – 380,000 – sont devenus orphelins à la mort d’un parent. La moitié sont estimés orphelins à cause du sida.

PROTECTION DE L’ENFANCE Seulement 10% des enfants d’Haïti sont dûment enregistrés auprès des autorités civiles. 50% des victimes d’abus sexuels sont des mineurs. Certaines catégories d’enfants sont extrêmement vulnérables à la violence sexuelle: ceux dans les établissements de garde d’enfants, ceux travaillant comme «domestiques», et les enfants des rues. Environ 3% des enfants entre 5 et 14 ans (70.000) sont rapportés comme étant en servitude domestique, la majorité étant des filles. On estime à 3000-4000 les enfants des rues dont 2500 rien que dans la capitale de Port-au-Prince. 80% sont des garçons et 20% sont des filles. Les enfants des rues sont parmi les plus vulnérables à l’infection par les MST / VIH / SIDA: 7% des garçons et 18% des filles sont séropositives. On estime que jusqu’à 70% des filles ont été sexuellement exploitées. Environ 300 enfants sont estimés être en conflit avec la loi, dont 90% détenus sans jugement pendant une longue période.

SOURCE : https://www.unicef.org/haiti/french/overview_16366.html

Par Christ cette situation peut changer. Pour l’Amour de Haiti, nous ne nous tairons point. Les genoux fléchis, les mains levées nous crierons à Jésus pour cette nation et nous irons leur porter secours.

leave a comment